Cultiver la Fumeterre sans difficulté

Semer, planter, soigner votre Fumeterre

Fumeterre (Fumaria officinalis) - graines

La fumeterre est une jolie petite dépurative qui fait son apparition très tôt à la sortie de l’hiver. C’est une annuelle relativement commune qui se trouve dans la plupart des régions de France.

Elle est très facile à cultiver, et permet au jardinier débutant de commencer un petit jardin de plantes médicinales sans trop rencontrer de problèmes en ce qui concerne la germination ou l’entretien.

Pour l’utilisation naturopathique de cette plante, voir mon article sur la fumeterre.

Les graines de Fumeterre

La graine de la Fumeterre est relativement grosse. Donc pas de précautions spécifiques à prendre lorsque vous ouvrez le paquet.

Je vous conseille de lire l’article “Réception des graines” afin de mieux comprendre la manière dont j’emballe les graines.

Voir photo ci-dessous pour avoir une idée de la taille.

Graines de Fumeterre (Fumaria officinalis)

Cultiver la Fumeterre : techniques de germination

Avant d’aborder la germination des graines de plantes médicinales particulières, veuillez lire les deux articles consacrés à la germination :

– Germination (Partie I)
– Germination (Partie II)

Comment semer les graines de Fumeterre ? Ce qui est particulier

Voici les détails spécifiques aux graines de Fumeterre :

Annuelle ou Vivace Annuelle
Stratification à froid Oui
Exposition au chaud Non
Scarification Non
Exposition à la lumière directe Non

Les graines de fumeterre ont besoin de stratification à froid. Plantez-les à l’automne, en hiver, ou au tout début du printemps lorsque les nuits sont toujours froides. Vous pouvez aussi utiliser la méthode de stratification au réfrigérateur comme expliqué sur la page consacrée à la germination avancée.

Vu que la graine est relativement grosse, vous pouvez aussi la planter directement en pleine terre dans un endroit relativement propre et dénué de “mauvaises herbes” (que dites-vous ? “elles sont toutes bonnes” ? vous avez raison).

Gardez la surface du bac humide. Si vous plantez en pleine terre à l’automne, laissez faire les saisons, en arrosant tout de même de temps en temps si la terre devient trop sèche et si l’hiver est pauvre en précipitations.

Les graines de Fumeterre germent en une à deux semaines à la fin de l’hiver ou en début de printemps, et le taux de germination est élevé.

Voici les différentes étapes de la germination…

Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - Graine qui sort de terre
Graine qui sort de terre
Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - Pousse un peu plus
… qui pousse un peu plus …
Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - 2 feuilles
… 2 feuilles maintenant …
Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - Devient grande
… petite plante deviendra grande
Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - Grandit encore
… qui grandit encore …
Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - Grandit encore
… et encore
Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - En godet
Plants en godet

Culture de la Fumeterre

Exposition Plein soleil au printemps, mi-ombre mi-soleil en été. Si l’été est chaud, planter directement mi-ombre mi-soleil.
Arrosage Régulier.
Terre Tout type de terre, terre pauvre à riche.

En Provence, la plante de Fumeterre pousse dans les trous des vieux murs, entre deux pierres, dans les décombres et les éboulis, sur les talus. Bref, elle arrive à s’établir un peu partout.

Elle appréciera bien sur un peu de fumure, et un arrosage régulier. Mais si vous l’oubliez quelque temps, elle ne vous en tiendra pas rigueur.

Votre Fumeterre devrait vous donner deux floraisons. Une en début de printemps jusqu’à mai, une deuxième à l’automne. Les sommités florales sont rose foncé sur fond bleu/vert/gris du feuillage. Elle donne une belle apparence à un coin de jardin ou à un talus à recouvrir.

Voir ci-dessous un parterre constitué de multiples plants de fumeterre.

Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - Fumeterre fragile
Fumeterre : sa structure fragile

Par contre, la Fumeterre  a une structure très fragile. Les branches cassent facilement. En serre, elle a tendance à vite monter (voir photo ci-dessous), puis à se coucher sous son propre poids. Vous pouvez la tailler pour la forcer à faire des pousses vers le bas et créer un aspect buissonant.

Cultiver Fumeterre (Fumaria officinalis) - Prête à planter
Prête à planter

Vu qu’elle est fragile, voici ce que je vous conseille :

  • Plantez la Fumeterre à un endroit abrité du vent. Sinon, elle se fera coucher régulièrement et certaines branches casseront ;
  • Plantez vos fumeterres serrées. Elle se tiendront les unes aux autres. C’est comme cela qu’elles poussent autour de chez moi, j’en déduis qu’elles aiment vivre en communauté.

Elle se cultive bien en pot. Là encore, faites attention de ne pas exposer le pot au vent, et plantez plusieurs graines/plantes par pot, elles se tiendront et donneront une apparence plus touffue et buissonnante.

La plante craint les grosses chaleurs. En Provence, elle disparaît en été, et une nouvelle génération germe en automne. En d’autres termes, elle a une vie très courte. Vous pouvez rallonger son espérance de vie en la gardant dans un endroit frais pendant l’été.

Insectes et maladie : les ennemis de la Fumeterre

Attention aux pucerons et aux fourmis qui les colonisent. Les fourmis concentrent les pucerons autour de la tige fleurie et des graines de la Fumeterre. Les sommités peuvent rapidement devenir noires de pucerons et de fourmis.