Les 10 plantes faciles à cultiver

C’est le printemps, vous êtes en face du catalogue de graines, motivation au top et plein de bonnes résolutions.

Mais voila, que choisir? Je vous ai déjà donné des pistes de réflexion dans cet article, mais l’article n’abordait pas vraiment les plantes faciles à cultiver pour les débutants.

Qu’a cela ne tienne, c’est l’objectif de cet article. Je vous présente mes 10 plantes favorites qui ont à la fois une grande utilité médicinale et qui sont faciles à faire germer et à faire pousser. Et elles sont toutes belles, ce qui ne déplaira pas au jardinier amateur de couleurs au jardin!

En fin d’article, vous trouverez toutes ces graines regroupées dans la même offre avec une remise de 15% pour vous permettre de démarrer votre petit jardin sans trop d’efforts.


Echinacée (Echinacea purpurea) – système immunitaire

echinacea-purpurea

L’échinacée est la première plante que j’ai introduite au jardin, c’est donc une plante que je connais bien. Et je peux vous dire qu’à l’époque, je n’avais pas encore la main verte. Disons qu’elle était plutôt pâlichonne à cause de longues années derrière un bureau.

Je ne passe pas un hiver sans échinacée. Impossible. Elle stimule les fonctions immunitaires d’une manière efficace et peut se prendre dès les premiers signes d’une infection. Choisissez la pourpre, Echinacea purpurea, car elle sera plus facile d’entretien que les autres.

Attention, la graine requiert une stratification à froid. Terme compliqué, technique simple : tamisez un peu de sable, humidifiez-le, placez-le dans un sac en plastique, placez vos graines d’échinacée dans le sable et placez le tout au réfrigérateur pendant 3 à 4 semaines avant le printemps. Pour plus d’informations, voir l’article ici. Plantez ensuite en bac, la germination devrait se faire assez vite.

Terre : normale
Arrosage : occasionnel au départ, peu fréquent lorsque mature
Exposition : plein soleil


Hysope (Hyssopus officinalis) – bronches

hysope-hyssopus-officinalis

La plante est facile à cultiver, résiste à la sécheresse, dégage une magnifique odeur de menthol et eucalyptus. C’est l’une de mes plantes favorites pour l’hiver, elle est pénétrante, fait du bien aux sinus et aux bronches. Elle protège tout l’arbre respiratoire et en général, tout le monde l’adore, les petits comme les grands. On utilise les sommités fleuries en infusion.

Terre normale, peu d’arrosage, germination classique et facile. Que demander de plus?

Terre : normale
Arrosage : occasionnel au départ, peu fréquent lorsque mature
Exposition : plein soleil


Grande aunée (Inula helenium) – bronches

grande-aunee-inula-helenium

Lorsque l’infection s’installe dans les bronches, une bronchite par exemple, il nous faut une plante un peu plus efficace que l’hysope. Je vous propose la grande aunée, connue pour sa racine à la fois amère et aromatique. On prépare soit une décoction des racines, soit une teinture.

Là encore, germination facile, culture facile, et quelle belle plante! De grosses fleurs jaunes qui monteront un jour à 1m50 ou plus, cela vous dit ?

Sans parler de la satisfaction de casser un morceau de racine, la sortir de terre, et comprendre ce que le terme “racine aromatique” signifie véritablement.

Terre : normale
Arrosage : occasionnel au départ, peu fréquent lorsque mature
Exposition : plein soleil


Souci (Calendula officinalis) – peau

souci-calendula-officinalis

Facile à cultiver à partir de graines, elle se ressème toute seule d’année en année. Elle est très prolifique et produit de magnifiques fleurs oranges. On utilise la fleur entière pour faire des macérats huileux ou des teintures.

On l’utilise aussi bien pour les problèmes de peau que pour les ulcérations des muqueuses digestives. J’ai toujours un onguent de souci à portée de main pour les petites égratignures, inflammations, érythèmes et compagnie. Dans le doute, pour tout problème de peau : le souci!

C’est la plante qui vous ouvrira la porte vers de nombreuses préparations de cosmétique maison.

Terre : apprécie un amendement en compost
Arrosage : peu fréquent lorsque mature car craint l’oïdium
Exposition : plein soleil


Melisse (Melissa officinalis) – digestion et système nerveux

graine mélisse - melisse-melissa-officinalis

La mélisse frappe fort sur les deux problèmes les plus courants d’aujourd’hui, les problèmes digestifs et nerveux.

Elle calme les spasmes digestifs, réduit la production de gaz et calme les états d’anxiété. De plus, elle est très facile à introduire au jardin. Donnez-lui par contre une terre un peu riche et un arrosage régulier.

Si vous n’avez jamais profité des bienfaits d’une infusion de feuilles fraiches de mélisse, je vous invite à le faire. Les enfants adorent sont petit goût citronné, ils peuvent aller en cueillir quelques feuilles pour les petits troubles digestifs ou les états d’hyper-excitation.

Terre : apprécie un amendement en compost
Arrosage : fréquent
Exposition : plein soleil


Matricaire (Matricaria recutita) – digestion et système nerveux

matricaire-matricaria-recutita

Comme la mélisse, la matricaire, aussi appelée camomille allemande, calme à la fois la digestion et les nerfs. Elle est excellente pour les états d’excitation et de colère chez l’enfant. Elle est très polyvalente, agissant aussi bien sur une crampe digestive que sur une crampe menstruelle. Elle fait aussi de très bons produits anti-inflammatoires pour la peau.

Si vous connaissez la matricaire au travers des sachets d’infusette, vous allez avoir une belle surprise lorsque vous essayez une infusion des fleurs fraiches. C’est de la pure douceur.

Et ô bonheur, avec la matricaire, c’est la germination éclair. On sème, ça pousse, on transplante, on récolte.

Terre : normale
Arrosage : peu fréquent lorsque mature car craint l’oïdium
Exposition : plein soleil


Basilic sacré (Ocimum sanctum) – système nerveux

Graine basilic sacré annuel - basilic-sacre-ocimum-sanctum

Aussi facile à cultiver que le basilic culinaire, le basilic sacré apaise l’esprit tout en améliorant nos capacités cognitives.

Dit autrement, il calme et stimule l’esprit à la fois, nous ramenant vers un juste milieu, ni trop bringuebalé par le stress qui nous rend incapable de nous concentrer sur une tache, ni en état d’hibernation mentale. Il nous aide aussi à traverser les périodes d’allergies. Pour ceci, il faut le prendre sur le long terme, deux tasses d’infusion par jour pendant plusieurs semaines.

Il a un parfum de basilic classique, mais par dessus, on retrouve un petit feu d’artifice de parfums qu’il serait dur de décrire ici. Et il surprend lorsque rajouté dans un plat d’aubergines ou dans une coupe de fraises.

Donnez-lui un coin bien ensoleillé et un arrosage régulier. A part ça, RAS!

Terre : normale
Arrosage : peu fréquent
Exposition : plein soleil


Bardane (Arctium lappa) – foie

bardane-arctium-lappa

Le foie est maltraité aujourd’hui, c’est l’organe qui subit le plus les abus de la vie moderne. De temps en temps, il a besoin d’un petit coup de pouce. C’est ce que les anciens appelaient la “cure dépurative”. Et pour la faire, cette cure, rien de mieux que la racine de bardane.

La bardane germe très vite et très bien. La plante n’est pas difficile a cultiver et devient énorme assez rapidement. Soyez généreux sur le compost. Et à la fin de la 2ème année, elle donne les fameuses boules à velcro pleines de graines que gamin, on appelait les “rapapéou” dans le jargon provençal.

La racine se récolte à l’automne de la première année et on la prépare en décoction ou en teinture. Votre foie vous remerciera.

Terre : normale mais apprécie un amendement en compost
Arrosage : peu fréquent
Exposition : plein soleil


Pavot de Californie (Eschscholtzia californica) – sommeil

pavot-californie-eschscholtzia-californica

Vous connaissez des gens qui dorment bien, comme un bébé? Oui, cela devient rare, je suis d’accord avec vous. Et le pavot de Californie est là pour nous aider à retrouver un sommeil apaisé, le tout sans accoutumance.

Cette cousine du coquelicot rajoute de magnifiques fleurs orangées au jardin.

Germination facile, entretien facile tant que le sol draine bien. C’est une annuelle qui produit une grande quantité de graines et se ressème toute seule. On fait des infusions (amères!) ou une teinture avec les parties aériennes.

Terre : normale et qui draine bien
Arrosage : peu fréquent
Exposition : plein soleil


Guimauve (Althaea officinalis)

guimauve-althaea-officinalis

Ahhhh la racine de guimauve… ça vous rappelle votre enfance peut être?

Elle est très riche en mucilages qui permettent de fabriquer un gel adoucissant pour les muqueuses digestives. Elle permet aussi de réguler le transit chez la personne qui a une petite tendance à la constipation.

Au jardin, elle donne de belles fleurs blanches qui tournent légèrement sur le rosé. Elle produit aussi de belles racines charnues. C’est l’une des plus appréciées de notre pharmacopée française.

Terre : normale
Arrosage : fréquent
Exposition : plein soleil