Cultiver le Basilic sacré sans difficulté

Cultiver basilic sacré - basilic sacre 1
Basilic sacré

 

Semer, planter, soigner votre Basilic Sacré

Le basilic sacré est l’une de mes plantes médicinales préférées. De plus, il est très facile à cultiver, comme nous allons le voir sur cette page.

Cet article traite de la variété annuelle (Ocimum sanctum) et de la variété vivace (Ocimum gratissimum).

Pour l’utilisation de cette plante en naturopathie, voir mon article à ce sujet : basilic sacré (Tulsi).

Les graines du Basilic sacré

Les graines d’Ocimum sanctum (annuelles) sont noires et de taille similaire à celles du basilic classique (Ocimum basilicum).

Les graines d’Ocimum gratissimum (vivaces) sont marron et légèrement plus petites. Mais dans l’ensemble, elle se manipulent relativement bien à l’oeil nu et à la pince à épiler, il n’est pas nécessaire de prendre des précautions particulières.

Voir photo ci-dessous, O. gratissimum à gauche et O. sanctum à droite.

Cultiver basilic sacré - Graines
Graines de Basilic sacré

Cultiver le Basilic sacré : techniques de germination

Avant de commencer le semis du Basilic sacré ou des graines de plantes médicinales particulières, veuillez lire les deux articles consacrés à la germination :

Germination (Partie I)
Germination (Partie II)

Comment semer les graines de Basilic sacré ? Ce qui est particulier

Voici les détails spécifiques aux graines de basilic sacré :

Annuelle ou Vivace Annuelle (O. sanctum), Vivace (O. gratissimum)
Stratification à froid Non
Exposition au chaud Non
Scarification Non
Exposition à la lumière directe Non

En terme de germination, la plante se travaille donc comme un basilic traditionnel. On suivra la “méthode de base” exposée dans l’article sur la germination.

Culture du Basilic sacré

Exposition Plein soleil
Arrosage Régulier en pot, peu d’arrosage en pleine terre
Terre Terre qui draine bien. Apport d’un peu de fumier avant de planter, ajout de compost au pied des plantes pendant l’été.

Je démarre en général une partie de mes semis en serre, en mars, afin de gagner quelques semaines et pouvoir le consommer rapidement en infusions, et pour en garder aussi quelques spécimens en pot tout l’été.

J’en sème aussi un carré au jardin un peu plus tard en mai, lorsque le sol s’est réchauffé un peu. Ceux-ci resteront en pleine terre tout l’été. Ils se ressèment en général assez bien, mais je sème quelques pincées de graines en plus, à la volée, afin de m’assurer qu’il y en aura assez.

Cultiver basilic sacré - Basilic-sacre4

Jeunes plants d’Ocimum sanctum en godets

Cultiver basilic sacré - basilic-sacre5

Jeunes plants d’Ocimum gratissimum en godets et en pots

Les deux types se plaisent aussi bien en pot qu’en pleine terre, peuvent grandir dans la serre, sur le balcon, sur le rebord de la fenêtre ensoleillée ou en extérieur.

On se rappelera que O. gratissimum, en tant que vivace qui craint le froid, aura besoin d’être rentré pour passer l’hiver.

O. gratissimum a tendance à avoir une forme étroite et qui monte vers le haut. On peut les planter serrés en pleine terre, disons tous les 20 cm, et ils se tiendront bien les uns contres les autres. Je garde les miens en pots pour la facilité d’hivernage.

Si vous plantez O. gratissimum en pleine terre, transférez-les en pots pour l’hivernage, ou essayez de les pailler copieusement. Par contre, je ne garantie rien quant à sa survie si vous les laissez dehors, vous prendrez des risques.

O. sanctum, dans mon expérience, à tendance à rester trapu mais très dense lorsque laissé en pleine terre. Lorsqu’on le cultive en pot, il est plus aéré et plus haut, un peu comme un basilic culinaire. En pleine terre, n’hésitez pas à lui donner de l’espace en éclaircissant, avec un espacement de 30 cm entre chaque plants.

 

Cultiver basilic sacré - Basilic sacré (Ocimum gratissimum) en pot

Basilic sacré (Ocimum gratissimum) en pot

Insectes et maladies : les ennemis du Basilic sacré

Qu’il soit en pot ou en pleine terre, il n’est pas susceptible aux maladies. Je n’ai jamais eu de problèmes avec mes basilics sacrés, alors que certaines de mes autres plantes médicinales souffrent lorsqu’il fait trop humide et que les maladies courent au jardin.

Je dirais juste que les escargots et les limaces apprécient les tendres feuilles. Ils peuvent infliger beaucoup de dégâts aux jeunes plantules.